L'Artisan du Cristal : Cristal Klein 54120 Baccarat France
Panier 0

3 Étapes pour Restauration De Miroirs Murano Du XVIII ème Siècle

3 Étapes pour Restauration De Miroirs Murano Du XVIII ème Siècle
Restaurer des pièces anciennes est toujours un privilège et un plaisir. Redonner une seconde vie à des œuvres, ayant plusieurs dizaines voire centaines d’années pour les plus rares d’entre elles, est un honneur.

Suivez avec moi la restauration en trois étapes d’une paire de miroirs MURANO datant du XVIIIème siècle.

1ere Étape : Démontage complet et inspection des pièces. Listage des pièces à réparer ou à re-fabriquer..

C'est là que tout commence et c'est l'étape ou l'on peut avoir des surprises... Bonnes ou Mauvaises !
En effet, démonter des pièces en cristal qui sont fixées par des clous, des vis ou même collées depuis de nombreuses années n'est pas sans risque que ce soit pour la structure en bois qui peut être fragilisée par les affres du temps ou encore pour les pièces en cristal qui peuvent s'ébrécher lors du démontage.
Dans le cas des miroirs, ils ont le plus souvent vu leur argenture se dégrader et se piquer au fil des années et seront dans le meilleur des cas à décaper et à réargenter.
Détail des pièces détachées
Détail des pièces détachées
Maintenant que tout est démonté il reste l’armature en bois à inspecter et voir s'il y a lieu de changer certaines parties ou de les renforcer avant de les traiter.
Armature en bois
 

2ème Etape : La remise en état ou la re-fabrication des pièces.

Première chose : La structure en bois. C’est l’élément essentiel, c'est elle qui va recevoir toutes les pièces restaurées ou re-fabriquées. Elle est littéralement la colonne vertébrale du miroir. Elle doit donc être en parfait état.
Certaines parties peuvent demander à être remplacées si elles ont souffert de l'humidité ou si elles ont été fragilisées par l’intrusion d’insectes ou autre. D'autres parties auront besoin d'être colmatées à l’aide de pâte à bois. Dans tous les cas, il faudra effectuer une réparation et un ponçage soigneux avant d'appliquer un traitement qui nourrira le bois et le protègera contre l'humidité et les insectes. Une finition au brou de noix donnera une jolie couleur (patine) et restera dans les traditions.
Traitement sur l'armature en bois
Viens ensuite le cas des miroirs et là, il faut déterminer s'ils ont besoin d'être décapés et réargentés, ou s'ils sont trop endommagés ou fendus. Il faudra alors les remplacer à l'identique, en partant d'un verre plat de la même épaisseur, qu'il faudra découper pour lui donner la forme originale. Dans le cas ou le miroir est cassé ou manquant, il sera alors nécessaire de confectionner un gabarit.
Le motif des miroirs sera taillé avec des meules en diamant. Le décor est réalisé du coté pile, le côté où le miroir est argenté ce qui mettra plus en valeur le motif.
Reste ensuite à le réargenter et là il est très important de refaire une argenture ayant une finition "Antique" de manière à conserver l'esprit "Authentique de l'Œuvre".
Pour reproduire la garniture qui orne les contours des miroirs, il faut tout d’abord rechercher les oxydes qui permettent d’obtenir les couleurs qui existaient à l'époque. Ce sont des recherches longues et compliquées car les techniques et les matières premières ont beaucoup évoluées au fil des années. C’est la raison pour laquelle il faut faire preuve de créativité pour s’adapter. C’est là que l’expérience joue un rôle primordial et que les années d’apprentissage et de compagnonnage sont mises à profit. Il faut jouer de ses relations aux quatre coins du monde pour dénicher le bon ingrédient qui semble introuvable au premier abord.
Une fois tous les ingrédients trouvés, il ne reste plus qu’à se mettre au boulot : chalumeau, four, pinces, marbre …
Détails des fleurs
Certaines pièces seront faites au chalumeau comme les feuilles par exemple.
Les pièces plus importantes seront travaillées en cueillant le cristal dans le four, en lui mélangeant différents pigments de couleur pour s'approcher au plus près de l'original, sachant que 2 pièces réalisées à la main ne pourront jamais être identiques et c'est bien là tout le charme et l'exclusivité des réalisations artisanales.
Détails des feuilles

3ème étape : La remise en place de tous les éléments.

Après plusieurs dizaines d’heures de travail, c’est l’étape ou l’on va enfin pouvoir assembler les pièces et juger du résultat.
C’est une étape où il faut être extrêmement précis et méticuleux.
On commence par les miroirs qui déterminent l'emplacement de toutes les autres pièces.
Remontage du miroir
Remontage du miroir
Chaque ornement qui vient autour du miroir est fixé à l'aide d'un petit clou sur lequel est monté un petit bouton de rose en cristal blanc du plus bel effet.
Enfin après des jours de travail, on peut admirer l'ensemble et se dire que c'est un bonheur et un honneur de pouvoir contribuer à redonner vie à de si belles pièces.
Miroir restaurémiroir restauré
Miroir restauré en intérieur
Miroir murano restauré placé en intérieur
Partageons l’amour du travail bien fait.
 
Valéry Klein
 
 


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés